Cameroun: Evolution de l'épidémie - 23 nouveaux cas enregistrés

Les chiffres ont été communiqués hier à Yaoundé, au cours du briefing quotidien donné au Centre des opérations des urgences de santé publique.

Le bilan a encore évolué hier. Déjà 246 cas confirmés en soirée par le Dr. Fanne Mahammad, directeur de la promotion de la santé au ministère de la Santé publique (Minsanté). Informations données lors du point de presse donné au Centre des opérations des urgences de santé publiques de Yaoundé, au nom du ministre, Manaouda Malachie. Il existe néanmoins une lueur d'espoir, selon les responsables du Minsanté. La dizaine de cas guéris, constitue un bilan encourageant qui, selon le Minsanté, lui donne du temps ainsi qu'aux acteurs des différents corps sociaux, d'approfondir la réflexion sur les moyens de limiter la propagation de la maladie. D'autant plus qu'un communiqué signé du Premier ministre et rendu public hier, ajoute 15 jours pour les mesures de restriction prises par le chef de l'Etat, le 17 mars dernier pour barrer la voie à cette pandémie.

Dans ce sens, une campagne de sensibilisation et de « testing » généralisée des populations de la région du Littoral est annoncée. S'agissant du transfert des cas confirmés dans les logements sociaux, Dr Fanne Mahammad indique que certains patients confinés dans des structures hôtelières de Yaoundé, ont été transférés vers le site d'isolement d'Olembe. Cependant, a-t-elle ajouté, d'autres pistes sont envisageables pour renforcer la capacité d'accueil et la prise en charge des patients. Pour ce qui concerne les cas détectés négatifs, ils ont été autorisés à retourner chez eux et invités à observer des mesures édictées par le gouvernement. Pour l'heure, l'appel à la prise de conscience individuelle et collective est lancé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.