Cameroun: Fonds national de l'emploi - L'accueil physique suspendu

En rapport avec les mesures prises par le gouvernement au sujet du coronavirus, toute sollicitation de la structure sera traitée en ligne pendant cette période.

Les chercheurs d'emploi et les chefs d'entreprises ne pourront plus se rendre au Fonds national de l'emploi (FNE) pendant un moment. Un communiqué signé de Camille Moute à Bidias, directeur général de ladite structure, signé le 24 mars dernier indique que l'accueil physique de ces cibles est suspendu, compte tenu des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus. Il en est de même pour les visites professionnelles. S'agissant des chercheurs d'emploi, la note informe que les inscriptions se feront pendant cette période en ligne sur les différents sites de la structure. Il y est aussi indiqué que les demandeurs d'emploi pourront apporter leurs dossiers déjà constitués dans les différentes agences et les déposer à l'entrée des guérites.

Concernant les employeurs, l'accueil et le traitement de leurs besoins de recrutement se poursuivront au travers des plateformes de l'entreprise. Pour ce qui est de la structure elle-même, des dispositions ont été prises pour les employés. Le directeur général explique que les réunions de coordination sont également suspendues mais remplacées par des concertations de trois personnes maximum selon la nature du problème à débattre ou à examiner. L'on note également que des contacts physiques entre les employés sont restreints. Une distance minimale d'un mètre entre les personnes devrait être respectée. Pour des raisons professionnelles, tout le personnel et les visiteurs devraient passer un contrôle de leur température respective.

Toute personne contrôlée à plus de 37 ,5 ° ne pourra pas accéder dans l'enceinte de la structure. Selon Camille Moute à Bidias, pour des mesures d'hygiéniques, toutes les agences de FNE devraient doter le personnel des masques et de gels hydro-alcooliques, elles devraient également s'assurer de la disponibilité de l'eau et du savon dans les espaces communs. Autre mesure à appliquer : toutes les structures devront s'assurer du nettoyage systématique des espaces communs et des poignées de portes et portails. Des dispositions pourraient être renforcées en cas de nécessité.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.