Togo: SOTRAL, les Taxis, les Bus et autres moyens de déplacement frappés par de nouvelles restrictions

C'est ce qui en ressort d'un communiqué en date de ce 1er Avril 2020 co-signés par les ministres des Infrastructures et des Transports et de la Sécurité et de la Protection civile. Selon ce document les mesures complémentaires sont apportées à la connaissance des sociétés de transports urbains.

Au rang de ces mesures, il y a l'obligation faite aux responsables des gares routières d'y installer le dispositif de lavage des mains, l'obligation pour tous les chauffeurs ainsi que des passagers à bord des véhicules d'être protégés de bavette, la limitation du nombre de passagers à bord de la SOTRAL à 30 passagers, la limitation du nombre de passagers à bord des taxi-ville de cinq places à trois, plus le chauffeur, la limitation du nombre de passagers des bus de neuf places à 5 passagers, plus le chauffeur, la limitation du nombre de passagers des bus de quinze places à huit passagers, plus le chauffeur, et l'interdiction formelle aux tricycles de transporter des passagers.

Si les usagers de la route sont avertis de ce que tout contrevenant à ces mesures s'expose à de sévères sanctions, les deux signataires de ce communiqué disent appeler au sens de responsabilité et de patriotisme de tous les citoyens pour lutter contre la pandémie du Coronavirus.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.