Cameroun: Le journaliste de canal2 Éric Kouatchou aux mains des services secrets

Camer.be a appris de source confidentielle, qu' Éric Kouatchou le correspondant Paris de la chaîne à capitaux privés camerounaise, Canal 2 International, a été arrêté par les services de renseignements, ce jeudi, 02 avril 2020 à Douala la capitale économique du Cameroun.

Selon nos informations, il est reproché au journaliste camerounais, d'avoir le 29 février dernier, cédé sa carte de presse au patron de la Brigade anti sardinard ( BAS), Calibri Calibro. Sésame qui aurait alors permis à cet activiste qui se donne comme un franco - sénégalais de mère camerounaise, d'accéder au proche périmètre d'Emmanuel Macron, le jour où le chef d'État français visitait le Salon de l'Agriculture à Paris en France.

Un privilège réservé aux journalistes. C'était le samedi 29 février 2020. Calibri Calibro avait alors de façon éhontée et sans façon, dénoncé Paul Biya le chef de l'État camerounais sur sa gestion de la crise anglophone, et sur les différents procès sur fond d'emprisonnements dont les dirigeants et militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun ( Mrc ) de Maurice Kamto, avaient fait l'objet.

Éric Kouatchou le correspondant Paris de Canal 2 International a atterri le 17 mars dernier à l'aéroport de Douala, en provenance de la France. Il avait été mis en quarantaine dans l'un des hôtels de la capitale économique, pour cause de Coronavirus. Sa mise en quarantaine ayant pris fin ce jeudi, votre journal a appris que ce dernier a été happé par les services secrets camerounais, afin de répondre des accusations selon lesquelles il aurait cédé sa carte de presse à Calibri Calibro, pour que ce dernier eût un accès privilégié à Emmanuel Macron, et porté un grand coup à Paul Biya le président camerounais.Nous demandons que notre confrère Éric Kouatchou soit relaxé purement et simplement, et sans délai.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.