Afrique de l'Ouest: Dispositif COVID - 19 - Report d'échéances des créances par les établissements de crédit

communiqué de presse

Mesures prises par la BCEAO dans le contexte de pandémie

La Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a publié le 21 mars 2020 un ensemble de mesures pour atténuer l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le système bancaire et le financement de l'activité économique dans l'Union.

L'une de ces mesures porte sur la mise en place par la Banque Centrale, en relation avec le système bancaire, d'un accompagnement des entreprises qui rencontrent des difficultés pour rembourser leurs crédits en raison de la crise sanitaire. Un avis et un communiqué y relatifs sont  publiés par l'Institution.

A cet égard, le présent espace a été créé à l'intention des Établissements de crédit et des entreprises.

Établissements de crédit

Dans le cadre des mesures visant à atténuer l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le financement des économies, la BCEAO a autorisé les établissements de crédit à classer les créances saines portées sur leur clientèle ayant fait l'objet d'un report d'échéances du fait des effets de la crise sanitaire, dans un compte spécifique à l’intérieur de la catégorie des créances saines, et non dans celle des créances en souffrance.

Sur cette base, les établissements de crédit pourront accorder à leurs clients affectés par les effets de la pandémie et qui le sollicitent, notamment les entreprises, un report d'échéances sur leurs prêts, pour une période de 3 mois renouvelable une fois, sans charge d'intérêt, ni frais, ni pénalité de retard.

Les établissements de crédit ayant accordé des reports d'échéances de créances à leur clientèle transmettent à la BCEAO les informations y relatives.

A cet égard, ils procèdent au téléchargement du canevas mis à leur disposition dans l'espace dédié sur le site internet de la Banque Centrale.
Ce canevas dûment renseigné est envoyé à l'adresse soutien-banques@bceao.int

En cas de besoin d'assistance, les établissements de crédit peuvent contacter la Direction Nationale de la BCEAO.

Entreprises

La Banque Centrale a mis en place un Dispositif de suivi et de facilitation dénommé « Dispositif Covid-19 », à l'intention des entreprises qui auraient des difficultés de financement avec leurs partenaires bancaires du fait de la pandémie du Covid-19. Il s'agit principalement de celles qui n'ont pas pu obtenir un accord avec leurs banques partenaires, pour le report d'échéances de leurs engagements.

Ce Dispositif vise à conforter le dialogue entre les entreprises et leurs partenaires bancaires et à rétablir, le cas échéant, une relation de confiance, à partir d’une démarche commune de recherche de solutions.

Sur le plan opérationnel :

Les entreprises qui le souhaitent procèdent au téléchargement du formulaire de demande de soutien. Ce formulaire dûment renseigné, accompagné de l'ensemble des informations utiles au traitement du dossier, est transmis à l'adresse électronique du pays de l'entreprise.

Les adresses électroniques de chaque pays sont les suivantes :

Les entreprises désignent un point focal qui est l'interlocuteur permanent des Services de la Banque Centrale.

La mise en œuvre du Dispositif Covid-19 dans chaque État membre est assurée par les Directions Nationales de la BCEAO.

Plus de: BCEAO

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.