Cote d'Ivoire: Covid-19/Apha Blondy - "Nous gagnerons cette guerre contre l'invisible, respectons les consignes"

La pandémie du Covid-19 interpelle toutes les couches sociales du monde. Alpha Blondy, l'icône ivoirienne du reggae n'est pas resté insensible à cette pandémie. Comme chaque fois qu'il en a l'occasion, depuis l'apparition du Covid-19, il s'est saisi des ondes de la chaîne internationale TV5 Monde, le 1er avril, pour s'adresser à tous « ses frères et à toutes ses sœurs du monde, d'Afrique et d'ailleurs ».

En leur nom, il voudrait surtout que l'on encourage « ces mains invisibles qui travaillent, qui sont au front, en première ligne, les infirmières, les nettoyeurs des salles et des rues, la police... Eux aussi ont des familles. Eux aussi peuvent tomber malades. Donc quand on nous dit d'être disciplinés, de rester en place, c'est pour les aider à nous aider. Donc je compte sur vous. Si on vous dit de vous confiner, il faut le faire. Je suis confiné à l'heure où je vous parle... Ceux qui ont la foi, les croyants, priez, envoyez des vibrations positives. Ne paniquons pas, n'ayons pas peur, ne nous stressons pas, parce que c'est beaucoup stressant. Entre le couvre-feu et le confinement, on ne sait pas. Alors respectons ce qu'on nous dit, on ne sait jamais.

Nous sommes la race de Dieu, nous sommes plus forts que le démon..», a exhorté la star du reggae sans oublier d'interpeller les autorités à qui il demande de dire « la vérité. Peut-être que je ne serai pas là demain. Manu Dibango, le grand frère est parti. D'autres sont partis, des milliers sont partis. Je voudrais que ceux qui vont suivre les consignes qui pourraient s'avérer efficaces témoignent de notre combat sur terre. Je compte sur vous », a-t-il recommandé. Avant de conclure que « c'est très grave et c'est très sérieux. Je vous demande à tous de respecter les consignes que nos gouvernants respectifs ont données. C'est une guerre contre l'invisible, nous la gagnerons. Soyons solidaires».

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.