Ile Maurice: Ramgoolam - «La décision de fermer le Parlement est illégale»

L'ancien Premier ministre est catégorique : le Speaker, et encore moins la Clerk, de l'Assemblée nationale, n'est pas habilité à fermer le Parlement en évoquant des raisons sanitaires.

«Les procédures n'ont pas été suivies. Du coup, avec la fermeture du Parlement, nous nous retrouvons dans une situation illégale. Les Standing Orders sont clairs sur la fermeture de l'Assemblée nationale. C'est affarant qu'aucun juriste n'ait pas conseillé le gouvernement, ni l'Attorney General encore moins le Solicitor General. Akot nou pé alé...», a déclaré Navin Ramgoolam à l'express, ce vendredi 3 avril.

Mercredi 1er avril, la Clerk de l'Assemblée nationale a envoyé une correspondance aux députés, pour les informer que les travaux parlementaires, qui avait été ajournés au vendredi 3 avril, avaient été repoussés à une date ultérieure. La décision avait été prise par le Speaker suivant la «regulation» du ministre de la Santé quant à la prolongation du couvre-feu lié au Covid-19.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.