Sénégal: Production de chloroquine - L'entreprise Médis Sénégal pourrait être rouverte

2 Avril 2020

L'industrie pharmaceutique Medis Sénégal de fabrication et de commercialisation de médicaments connaît une procédure de relance de ses activités. Elle fabriquait la chloroquine et en ces périodes d'épidémie l'usage de la chloroquine est fortement approuvé par les médecins pour le traitement des malades. Mais, depuis quelques mois, la société connaît des problèmes.

La société dont l'Etat du Sénégal est actionnaire est à l'arrêt depuis janvier 2020, pour diverses raisons. « Les difficultés sont nées de la perte de confiance des banques et fournisseurs partenaires, avec comme conséquences le non renouvellement des lignes de découverts et autres crédits de gestion, le durcissement des conditions de paiement des matières premières et articles de conditionnement, des ruptures et retards d'approvisionnements, des tensions de trésorerie exaspérées par un climat social délétère », renseigne le directeur de Medis Sénégal.

Le Ministère du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries a partagé avec le ministère des Finances des pistes de solutions pour la relance de l'entreprise. La procédure doit être validée par le chef de l'Etat.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.