Sénégal: Sidiki Kaba souligne le caractère prémonitoire du thème du 4 avril 2020

Dakar — Le ministre des forces armées, Me Sidiki Kaba, a souligné le caractère prémonitoire et d'anticipation du thème retenu pour la célébration des soixante ans de l'Indépendance du Sénégal : "Le rôle des forces de défense et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes".

"On peut dire que c'est prémonitoire, mais c'est aussi de l'anticipation, parce que le président de la République avait déjà, dans le cadre d'instructions qu'il avait données, mis l'accent sur l'être humain qui doit être la centralité dans le combat contre les différentes menaces auxquelles nous sommes confrontées comme le terrorisme, le grand banditisme, etc", a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé à des organes de presse dont l'APS dans le cadre de la célébration de la fête nationale, prévue le 4 avril.

Le président de la République avait, bien avant l'apparition du covid-19, pris les devants "en décidant, lors de la journée des Forces armées tenue le 07 novembre dernier, de traiter du rôle des forces de défense et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes naturelles".

Ainsi, a-t-il expliqué, "l'Armée devait être préparée non pas seulement pour assurer la défense de l'intégrité du territoire national, mais aussi pour intervenir contre des menaces particulièrement insidieuses telles que le Covid-19"."Et aujourd'hui, on le voit, son rôle c'est de préserver les populations face à la menace terrible qui fait énormément de victimes partout à travers le monde", a-t-il ajouté.

"Elle doit se protéger, c'est-à-dire préserver ses personnels contre cette pandémie. Ensuite, elle doit protéger les populations et enfin en ce qui concerne le couvre-feu, les Forces armées doivent faire en sorte qu'il soit respecté par les populations, notamment en déployant ses unités sur le terrain", a-t-il indiqué, assurant qu'au niveau national, toutes les dispositions ont été prises afin d'y parvenir.

Selon le ministre des Forces armées, la pandémie du covid-19 justifie le fait que "nous ne sommes pas dans une situation idéale d'organiser (... ), pour la célébration du 60e anniversaire de l'accession de notre pays à la souveraineté internationale, une fête d'Indépendance telle qu'on le faisait à l'accoutumée".

C'est fort de ce constat que "le président de la République, Macky Sall, a décidé, à juste titre, que le format sera réduit", selon Sidiki Kaba."Donc en lieu et place du défilé militaire qui était traditionnellement organisé sur la Place de l'Obélisque, nous aurons une cérémonie aux couleurs qui va se dérouler au Palais de la République", a ainsi fait savoir le ministre des Forces armées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.