Sénégal: Le médecin-chef de Diourbel met en garde contre "la grande mobilité" autour de Touba

Diourbel — Le médecin-chef de Diourbel (centre), Mamadou Dieng, dit redouter de nouvelles contaminations au nouveau coronavirus (Covid-19) à Touba à cause de "la grande mobilité" entre cette ville, où neuf patients sont actuellement sous traitement, et d'autres localités.

"Ce qu'on craint, ce sont les navettes entre Touba et les autres localités. Il faut prendre des mesures contre les véhicules 'Allo Dakar' qui continuent de mener leurs activités à haut risque, monnayant des sommes énormes", a déploré M. Dieng.Les "Allo Dakar" sont des voitures assurant le transport entre certaines grandes villes régionales et la capitale sénégalaise.

Selon le médecin-chef de Diourbel, une campagne de plaidoyer sera déroulée auprès des autorités administratives en vue du respect des mesures prises par le gouvernement, surtout celles concernant les transports."Il faut réduire le nombre de laissez-passer surtout pour les autorités religieuses qui doivent surseoir à leurs déplacements en attendant que l'épidémie soit endiguée", a souligné Mamadou Dieng.

Les résultats obtenus dans la région de Diourbel en matière de lutte contre la maladie à coronavirus sont le fruit d'une panoplie de mesures et d'actions de sensibilisation, selon M. Dieng."Actuellement, il y a neuf malades hospitalisés dans la région, huit de Touba et un autre venu de Fatick (centre). Nous avons 10 malades totalement guéris. Ils ont fait des examens qui ont été négatifs", a précisé le médecin-chef de Diourbel.Selon lui, le centre de traitement de Touba comptait 19 cas confirmés de la maladie à coronavirus, les premiers cas testés positifs ayant été référés à l'hôpital de Fann, à Dakar.

Mamadou Dieng assure que depuis le 26 mars, aucun nouveau cas n'a été signalé à Touba."On a même fait une recherche active de cas contacts dans la ville. Et toutes les maisons mises en quarantaine sont libérées", a-t-il assuré.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.