Madagascar: Coronavirus à Ambatovy - La compagnie minière confirme trois cas positifs

Trois employés de l'un des sous-traitants de la compagnie minière Ambatovy ont été testés positifs au Coronavirus, le 31 mars dernier. Au moment du test le 26 mars, ces employés ont été indiqués, être en isolement de 14 jours.

« À l'heure actuelle, ils sont en quarantaine et pour le moment, ils se portent bien et ne présentent aucun symptôme lié au virus. Ces trois cas sont suivis de près par nos médecins sur le site Ambatovy, vu que la compagnie a la chance de disposer de suffisamment d'équipements médicaux de qualité pour la prise en charge médicale sur site. Toutefois, nous sommes en contact régulier avec les autorités sanitaires régionales pour nous assurer que nos efforts restent alignés à ceux appliqués à l'ensemble du pays », explique Ambatovy dans un communiqué.

Les éventuels moyens et lieux de contamination n'ont pas été expliqués. La compagnie dit continuer à prendre et à mettre en œuvre des mesures très strictes pour protéger la santé et la sécurité de ses employés et de leurs familles sur tous les sites et insiste sur l'application stricte et rigoureuse de la distanciation sociale ainsi que des règles d'hygiène. La majorité des employés de la compagnie sont en confinement et travaillent à domicile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.