Madagascar: Au bout du confinement - Cinquante-neuf cas de contamination confirmés

La période d'état d'urgence sanitaire arrivera à terme demain. Jusqu'ici, le bilan de la contamination au Covid-19 fait état de cinquante-neuf cas avérés.

Contrer la propagation du virus. Telle est la raison pour laquelle l'état d'urgence sanitaire a été décrété. Le motif qui a amené Andry Rajoelina, président de la République, à édicter le confinement partiel dans la région Analamanga et la ville de Toamasina.

À la veille de la fin des quinze jours de confinement, les derniers chiffres officiels rapportés font état de cinquante-neuf personnes dont la contamination du coronavirus est avérée. Ces chiffres découlent des résultats des analyses faites par l'Institut pasteur de Madagascar (IPM). « Le test en laboratoire à l'IPM est l'unique méthode permettant de diagnostiquer sans équivoque qu'une personne est contaminée ou non du coronavirus », précise le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du Centre de commandement opérationnel Covid19 (CCOC).

L'approche de la fin du confinement coïncide avec l'échéance de la mise en quarantaine des passagers des vols internationaux ayant débarqué du 11 au 19 mars. Suivant les consignes du chef de l'État, tous les voyageurs en quarantaine dans les sites y afférents ou à domicile ont été soumis à un Test de diagnostic rapide (TDR). Les trois jours pour l'opération TDR massif ont pris fin, hier. Trois mille cent soixante-neuf personnes s'y sont présentées.

Critère de guérison

D'après les dires du professeur Vololontiana, hier, des TDR ont, également, été appliqués à des personnes en fin de quarantaine, dans les cinquante sites d'observation y afférent, ou à domicile le 28, 29 et 30 mars. Sur l'ensemble des voyageurs rentrés entre le 11 et 19 mars, douze ont eu des TDR positifs. Six d'entre eux ont déjà été soumis au protocole de test en laboratoire pour vérification. Les analyses à l'IPM ont confirmé que trois sont porteurs du coronavirus.

Le bilan présenté, hier, prend en compte trois des personnes dépistées positives lors des TDR massifs. Sur les cinquante-neuf porteurs confirmés du Covid19, cinquante-deux sont des cas importés et sept sont des cas contacts, ou des sujets locaux. En annonçant les derniers chiffres sur l'état de la propagation de l'épidémie, hier, le professeur Vololontiana a indiqué que sur les cinquante-neuf cas, quarante-sept sont asymptomatiques et douze présentent des signes de la maladie. Quatre d'entre eux sont dans un état délicat.

Madagascar ne dénombre, toutefois, aucun décès dû au Covid-19, jusqu'à l'heure. Un point qui motive l'optimisme des responsables. Le prochain objectif affirmé est la guérison des patients. « Il y a certains critères à remplir avant d'affirmer que quelqu'un est guéri du coronavirus », tempère, cependant, le professeur Vololontiana. À l'entendre, outre le facteur temps qui est douze jours de traitement, le patient devrait passer une dernière analyse pour être fixé sur son état de santé, avant d'être déclaré officiellement guéri.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.