Congo-Brazzaville: Stanley Nsoki - Le Franco-Congolais pas contre pour une baisse de salaire

Invité de l'émission L'Equipe du Soir, jeudi sur la chaîne L'Equipe, Stanley Nsoki, le défenseur latéral de l'OGC Nice, a évoqué la suspension de la Ligue 1 en raison de l'épidémie de coronavirus. Le Franco-Congolais, arrivé l'été dernier sur la Côte d'Azur, a livré son ressenti face à cette situation particulière.

Comme tous les acteurs du monde du football, Stanley Nsoki est privé de football. En France, la Ligue 1 est suspendue pour cause de coronavirus. Du coup, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain doit s'entraîner chez lui, comme tout le monde.

« Il ne faut pas céder à la panique non plus, ce n'est pas une situation évidente. Il faut relativiser, je pense qu'il y a des personnes beaucoup plus desservies que nous. Il faut relativiser et prendre la chose avec calme. Et se dire que si on reste confinés, si on suit bien les gestes préventifs, tout ira bien. Il faut laisser le temps au temps. »

Interrogé également sur les problèmes financiers, Stanley Nsoki a avoué qu'il était d'accord pour baisser son salaire. « Je n'en ai pas encore spécialement parlé avec le club mais oui, pourquoi pas. Ce serait une bonne idée, c'est vrai que la situation est assez inédite donc si chacun peut y mettre du sien pour contribuer à ne pas faire chuter l'économie que ce soit du pays ou plus particulièrement de notre club, pourquoi pas », a lâché le joueur de 20 ans. Pour rappel, plusieurs clubs ont dû passer en chômage partiel ces derniers jours pour faire face à cette crise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.