Togo: Les Togolais devront s'habituer

3 Avril 2020

Première nuit de couvre-feu au Togo. Selon les remontées des services de sécurité, la population n'a pas complètement respecté la mesure. Ce qui n'est pas étonnant. On signale par ailleurs des comportements un peu trop rigoureux des policiers et des gendarmes pour faire respecter la loi.

Damehame Yark, le ministre de la Sécurité, a rappelé vendredi l'importance de ce couvre-feu destiné à lutter contre la propagation du virus.

L'objectif de ce dispositif n'est pas de brimer la population, mais de la protéger, a martelé l'officiel.

Il a indiqué que la force publique n'hésiterait à sévir contre les contrevenants.

'Si c'est la matraque qui est nécessaire pour faire appliquer la décision, ce sera avec regret, mais si c'est par là qu'il faut en passer pour faire appliquer la mesure, nous n'hésiterons pas', a-t-il déclaré.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.