Algérie: COVID-19 - Les premiers résultats du traitement à la Chloroquine satisfaisants

Alger — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr. Abderrahmane Bebouzid, a affirmé, jeudi à Alger, que les premiers résultats des cas soumis au t protocole à base de Chloroquine étaient "satisfaisants".

"Les premiers résultats des cas ayant pris la chloroquine sont satisfaisants", a précisé le ministre en marge de la conférence de presse consacrée à la présentation du bilan quotidien de la propagation du COVID-19.Déplorant la hausse du nombre de décès en Algérie et dans le monde, le ministre a indiqué que les données sanitaires et les études menées par les experts sur l'utilisation du protocole à base de Chloroquine en association avec des antibiotiques, "font état d'indicateurs satisfaisants".

Un grand nombre de patients soumis à ce protocole au niveau des hôpitaux étaient dans un état très satisfaisant, a-t-il déclaré affirmant qu'il faut attendre environ une semaine pour avoir une étude plus fiable et précise.Concernant les effets secondaires de la Chloroquine, le ministre a assuré que ce médicament, utilisé dans plusieurs pays développés, était prescrite "sous contrôle médical" et qu'aucun effet secondaire n'a été enregistré pour l'heure.

Pour sa part, le professeur Belhocine, ancien expert à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait savoir que ce médicament, peu coûteux, était à ce jour "le seul traitement disponible dans le monde", insistant sur le respect des aspects préventifs recommandés par les pouvoirs publics.Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Pr Djamel Fourar, avait annoncé que 61 malades avaient suivis le traitement à la Chloroquine.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.