Afrique: CAF - Le Chan pourrait se dérouler en 2021

Après le report des compétitions continentale à cause du coronavirus, la confédération africaine de football (CAF) va, dans les prochains jours, se prononcer concernant la reprogrammation des finales de coupes d'Afrique de clubs, la Coupe d'Afrique des nations féminine et le Championnat d'Afrique des nations (Chan).

Prévu du 4 avril au 25 avril 2020 de l'année en cours, le Chan, comme d'autres compétitions, risque de subir un grand décalage en matière de date. « C'est largement envisageable si cette crise perdure. Si, malheureusement, nous n'avons pas le choix, nous organiserons ce Chan en 2021 », a indiqué Abdelmounaïm Bah, secrétaire général par intérim de la CAF, dans une interview accordée à Rfi. Il pense, en effet, que le calendrier de l'instance dirigeante du football africain est particulièrement chargé, mais tout dépendra de l'évolution de la situation sanitaire qu'entraîne la pandémie du coronavirus. Selon lui, les matchs ne devront pas se jouer à huit clos. « A ce stade, tout est envisageable. Même si, raisonnablement, on veut espérer que cette crise sera derrière nous cet été. Et si c'est bien le cas, les dates de la CAN 2021 seront maintenues. Et nous aurons le temps de jouer les derniers matches de qualifications, entre septembre et novembre », a-t-il rappelé.

Concernant la crise financière causée par le covid-19 et l'organisation de la CAN féminine, le chef de l'administration de la CAF estime que «l'épidémie actuelle pourrait avoir un impact sur la CAN féminine, notamment parce que nous devons jouer ses qualifications et que nous avons peu de fenêtres internationales féminines pour le faire. Mais, pour l'instant, et toujours dans l'hypothèse où l'on sortirait de cette crise cet été, nous pourrions maintenir la CAN féminine fin-novembre ». Et d'ajouter que les finances de la CAF sont solides aujourd'hui. Elles permettent de tenir et de faire face à cette crise sans grosses difficultés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.