Cameroun: Lutte contre le COVID-19 - La BAD mobilise des fonds

L'institution panafricaine a levé plus de 1 800 milliards de F sur le marché financier pour soutenir les pays membres touchés par la pandémie.

« Combattre le COVID-19 ». C'est le nom donné par la Banque africaine de développement (BAD), à l'emprunt obligataire social qu'elle a lancé sur le marché financier international il y a quelques jours. Une levée de fonds organisée pour soutenir les pays africains membres de la BAD, touchés par la pandémie. La somme de trois milliards de dollars, soit un peu plus de 1 800 milliards de F a été mobilisée. Un emprunt social en somme du fait de son taux d'intérêt qui est de 0,75%, avec une maturité de trois ans.

Le Groupe de la BAD entre ainsi dans le bal des institutions ayant pris des initiatives pour apporter des réponses flexibles visant à réduire les graves effets économiques et sociaux du Covid-19 sur les pays et sur le secteur privé africain. « La BAD prend actuellement des mesures audacieuses pour soutenir les pays africains. Cette émission obligataire est la première partie de notre réponse globale qui fera l'objet d'une prochaine annonce. Nous sommes là pour l'Afrique et nous apporterons rapidement un soutien important au continent », a déclaré Akinwumi Adesina, président du Groupe de la BAD, dans un communiqué publié le 27 mars dernier. Si rien de concret n'a encore été décidé sur la répartition de cette importante enveloppe, Solomane Kone, représentant résident de la BAD pour le Cameroun joint au téléphone par CT, a donné quelques pistes.

« Pour la banque, c'est davantage de liquidités pour faire face aux déséquilibres macro-économiques et financiers auxquels seront ou sont déjà confrontés les pays africains touchés par la pandémie, mais aussi pour répondre aux besoins des systèmes de santé ». Dans le moyen terme, il sera question, comme troisième axe d'intervention, de soutenir l'industrie pharmaceutique sur le continent, afin de renforcer la production d'équipements, de consommables et autres médicaments. « Nous réfléchissons en ce moment aux modalités adéquates, mais des facilités seront mises en place pour fluidifier les appuis budgétaires pour divers projets et programmes déjà approuvés par la Banque », a précisé M. Kone. Mercredi dernier, la BAD a approuvé le décaissement de deux millions de dollars (1,2 milliard de F) pour une aide d'urgence en faveur de l'OMS. Ce don qui répond à un appel international de l'institution onusienne est destiné à donner à 41 pays africains, les moyens de prévenir, détecter rapidement, analyser, maîtriser et traiter les cas de Covid-19.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.