Cote d'Ivoire: Lutte contre le COVID-19 - Beugré Mambé fait don en kits médicaux, alimentaires et de prévention d'une valeur de 719 millions de FCFA

Devant la menace de la maladie à coronavirus, le District Autonome d'Abidjan, qui se trouve être, malheureusement, la région la plus touchée de notre pays, déploie de grands moyens.

Après une première opération de remise de matériel médical à des formations sanitaires et de kits de prévention aux populations abidjanaises, le jeudi 19 mars 2020 dernier, toujours sur instructions du Président de la République, le Gouverneur Robert Beugré Mambé et son Conseil sont rentrés, depuis ce vendredi 3 avril, dans la phase active des trois derniers volets de leur plan de lutte contre la propagation du covid-19.

Il s'agit d'abord d'une vaste opération de désinfection grandeur nature de plusieurs sites à forte concentration humaine. Elle prend en compte 118 villages, 160 marchés, 296 centres de santé communautaires, 761 lieux de culte, 204 kilomètres de voies fréquentées, 100 gares de taxis, woroworo, gbaka et 60 000 véhicules. Soit un total de 1639 sites et 60 000 engins de transport de masse.

Le District Autonome d'Abidjan accompagne ensuite le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, en mettant à sa disposition des gants, des cache-nez, des blouses jetables, du javel, des dispositifs complets de lave-mains, des mouchoirs jetables, des lits médicalisés, etc.

Le social constitue la dernière étape de la stratégie globale de Mambé. Concrètement, cette phase consiste à doter les couches économiquement faibles, les orphelinats, les pouponnières et autres institutions sociales de kits alimentaires.Lors du lancement de l'opération, sur l'esplanade de l'hôtel du District, devant une forte délégation de membres du gouvernement et de maires, Robert Beugré Mambé a insisté sur le fait que cette action du District Autonome d'Abidjan, estimée à plus de 719 millions, venait en complément aux nombreux efforts déjà déployés par l'Etat sur le terrain.

Il a surtout insisté sur la nécessité pour tous les Ivoiriens de prendre conscience de la gravité de cette maladie et d'observer les mesures barrières qui, rappelle-t-il, consistent à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir pour tousser ou éternuer, à défaut de mouchoir, tousser ou éternuer dans le creux du coude, jeter le mouchoir utilisé dans une poubelle puis refermer la poubelle et se laver immédiatement les mains avec de l'eau et du savon ou utiliser un gel hydro-alcoolique.

Tout en invitant les Ivoiriens à l'union sacrée autour de la république pour vaincre la pandémie, Il les a, par ailleurs, exhortés à limiter au maximum leurs déplacements non essentiels.De son côté, le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité a salué les actions du District, les qualifiant « d'actions de solidarité nationale » . Il a exhorté les ivoiriens à prêter une attention particulière aux couches défavorisées et insisté sur les mesures barrières à observer par les populations.

Les ministres Danho Paulin Claude, Anne Désiré Ouloto, Tchagba Laurent se sont, également, réjouit de cette initiative citoyenne.A signaler que depuis la détection du premier cas du covid-19 dans notre pays, le District Autonome d'Abidjan s'est aussitôt mis à la tâche, en créant une cellule de crise chargée d'apprécier la situation en vue d'agir, aux côtés du gouvernement.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.