Algérie: Mostaganem - Levée de confinement pour 257 personnes rapatriées de France

Mostaganem — Un total de 257 personnes placées dans des établissements hôteliers de la ZET "Les Sablettes", relevant de la commune de Mazaghrane (Est de Mostaganem) ont quitté vendredi les lieux, 14 jours après leur mise en confinement sanitaire.

Il s'agit de voyageurs provenant de Marseille et Lyon (France) et rapatriés par avion vers Oranle 20 mars dernier, a-t-on appris de la direction locale de la Santé.

Le responsable de la DSP, Khelil Mohamed, a indiqué à l'APS que les 530 personnes ont fait l'objet d'une surveillance médicale et d'un suivi psychologique tout le long de cette période de confinement. Celle-ci a pris fin, ce vendredi, pour le premier groupe provenant de France.

Lire aussi: Tipasa-Covid19: fin de quarantaine pour 153 personnes isolées au complexe la Corne d'Or

Le deuxième groupe, composé de voyageurs venus de Grande Bretagne, quittera les lieux de confinement samedi, a précisé la même source.

Il est à rappeler que trois établissements hôteliers de la ZET " Les Sablettes " ont été mis à la disposition des autorités locales pour les besoins du confinement sanitaire. L'entreprise Hyproc, une filiale du groupe Sonatrach, a, quant à elle, mis à la disposition du corps médical et paramédical son complexe, situé dans la même zone.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.