Kenya: Garde-à-vue pour un ancien recordman du marathon

Sale nuit pour l'athlète Wilson Kipsang. L'athlète a passé la nuit de jeudi à vendredi dans un poste de police à Nairobi au Kenya. On lui reproche d'avoir violé le couvre-feu instauré pour contre le coronavirus.

« Nous avons procédé à l'arrestation de Kipsang et neuf autres personnes, dont l'un des administrateurs du comté, au Keelu Resort en train de boire et jouer au billard à 22 h« , déclare le commandant de la police du comté Yten, John Mwinzi à l'AFP.

« C'est une infraction très grave. Ces personnes sont respectées et sont supposées montrer l'exemple et non pas aller contre les ordres du gouvernement », a-t-il ajouté.

Ex recordman du monde du marathon en 2013, Kipsang a plaidé coupable. Il a été relâché ce vendredi contre une caution de 43 euros. Egalement médaillé de bronze aux JO 2012, il est actuellement suspendu provisoirement pour « falsification et défaut de localisation » lors de contrôles antidopage par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.