Cote d'Ivoire: COVID-19/Sud-Comoé - Duncan offre 30 millions de vivres et non vivres aux populations vulnérables

Le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, affiche sa solidarité vis-à-vis des couches sociales défavorisées, de la région du Sud-Ouest, touchées par la crise sanitaire que traverse actuellement la Côte d'Ivoire. A travers, en effet, une caravane de la solidarité qui a sillonné les quatre départements de la région, il vient de leur offrir des lots de vivres et non vivres, d'une valeur de 30 millions F cfa.

Il s'agit, pour les vivres, de denrées alimentaires de première nécessité : riz, tomate, pâtes alimentaires, boîtes de sardines, huile... En ce qui concerne les non-vivres, il s'agit plutôt de lots de seaux (100 litres), de papiers mouchoirs, etc. En plus, Daniel Kablan Duncan a ajouté la somme de cinq millions F Cfa en numéraire, pour compléter les vivres et non vivres.

Au cours de la cérémonie de remise officielle, dans l'enceinte de la mairie de Grand-Bassam, le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Aka Aouélé, par ailleurs, président du Conseil régional de la région du Sud-Comoé, a traduit la reconnaissance des bénéficiaires. «Je prends la parole pour dire merci au nom des quatre départements de la régions, à savoir Aboisso, Adiaké, Grand-Bassam et Tiapoum. Merci à notre cher vice-Président qui a bien fait de penser aux couches défavorisées, en ces temps si difficiles», a-t-il fait savoir.

Absent, Daniel Kablan Duncan a été représenté par son directeur de cabinet adjoint, Enoh, Ephrem. Il a expliqué les raisons essentielles pour lesquelles le vice-Président de la République a choisi de faire parler son cœur, à travers ce don. « C'est en qualité de député de Grand-Bassam, et fils de la région du Sud-Comoé qu'il a tenu à participer à cet élan de solidarité», a-t-il affirmé. Il a, ensuite, ajouté que Daniel Kablan Duncan profite de cette occasion pour saluer ses frères et sœurs du Sud-Comoé et les invite à faire leurs les mesures recommandées par les autorités ivoiriennes.

Le représentant du vice-Président les a exhortés à faire fi de l'automédication. Il leur a demandé de se rendre à l'hôpital ou d'appeler les numéros verts, mis à la disposition de la population.

Soutien et caution

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulod, a salué, à sa juste valeur, le geste louable du vice-Président Duncan, ainsi que l'esprit de fraternité, d'union et de solidarité qui l'anime. Le maire a ajouté que par cet acte de solidarité, le vice-Président Duncan apporte son soutien et sa caution à l'opération «Grand-Bassam Solidarité » initiée par la mairie.

Pour le maire Moulod, cette initiative vise à apporter «notre solidarité aux personnes vulnérables en proie à la crise du coronavirus. «Dans notre commune, des personnes ont perdu leurs emplois du fait des mesures prises pour protéger la population contre la crise sanitaire », a-t-il indiqué, en précisant que « c'est à ces personnes que nous entendons apporter notre aide, pour les aider face à la précarité ».

Après Bassam, c'est la localité d'Aboisso qui a accueilli la deuxième étape de cette caravane. Ici aussi, le représentant du vice-Président de la République a remis officiellement les lots de la localité aux responsables administratifs locaux. Il a expliqué qu'une clé de répartition a été arrêtée de commun accord avec les administrations des villes concernées.

Ces différentes cérémonies se sont déroulées en présence d'élus locaux, de responsables administratifs et politiques.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.