Madagascar: Coronavirus - L'État commande cinq millions de masques « vita malagasy »

Cinq millions. C'est le nombre de masques que l'Etat Malagasy a commandé. Le président Andry Rajoelina l'a annoncé ce jour lors de sa visite d'une entreprise franche sise à la zone Forello Tanjombato, une des filiales du Groupe Ciel.

Cinq usines textiles participent pour le moment à la confection de masques pour lutter contre le coronavirus. En effet, l'Etat envisage de fournir aux citoyens des masques « vita malagasy ». Pour l'heure, le Groupe Ciel a déjà offert 60 000 masques à l'Etat Malagasy. Seront prioritaires lors de la distribution, les forces de l'ordre, les commerçants et marchands ambulants, les bénévoles, ainsi que les agents communautaires. Bref, tous les travailleurs exposés à des risques et qui sont en contact direct avec la population, a annoncé le chef de l'Etat.

Il serait aussi question de distribuer un masque pour chaque famille, conformément à la mesure qui demande à chaque ménage de n'autoriser qu'un seul individu à sortir pour faire des courses et assurer les provisions. Pour le moment, ces cinq entreprises franches produisent entre 100 000 à 150 000 masques par jour.

Lors de cette descente à Tanjombato, le président Andry Rajoelina a expliqué que ces masques « vita malagasy » respectent la qualité et les normes internationales, ainsi que le protocole du Centre hospitalier universitaire de Grenoble. L'objectif de cette opération ne consiste pas uniquement à lutter contre le coronavirus, car l'Etat collabore aussi avec les entreprises franches pour conserver le travail de plusieurs milliers de Malgaches qui travaillent dans le secteur du textile. Lors de cette visite, le chef de l'Etat a été accompagné par la ministre du Commerce, Lantosoa Rakotomalala.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.