Madagascar: Traitement - L'état de santé de quatre malades s'améliore

L'état de santé des quatre victimes du coronavirus qui ont présenté des détresses respiratoires, s'est amélioré. « Elles ont été sous-oxygène. Actuellement, elles n'en ont plus besoin. Leur état de santé est rassurant, jusqu'ici. Il est stable », explique le Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du CCO Covid-19, hier.

La femme-pasteur de la FJKM, parmi les premiers cas détectés et hospitalisés, en ferait partie. « Ses poumons ont été encombrés au début de la maladie. On lui a refait un deuxième scanner, lundi. Ses poumons sont dégagés et elle ne tousse plus. Elle n'est plus sous oxygène », témoigne le pasteur Laina Johary Robson Rado, le mari de la malade.

Ce couple pasteur a été hospitalisé le 20 mars au Centre hospitalier universitaire Manarapenitra d'Andohatapenaka. « Les prises en charge sont très satisfaisants. Les agents de santé passent souvent examiner notre état de santé », rajoute ce pasteur.

Les quatre malades sont toujours suivis dans les hôpitaux. Leur guérison sera déclarée, une fois qu'« ils ne présenteront plus de symptômes » et lorsque les résultats des tests effectués à l'Institut Pasteur de Madagascar (IPM), « deux fois de suite et en l'espace de 48 heures seront négatifs », selon les explications du professeur Gaëtan Duval Solofomalala, secrétaire général du ministère de la Santé publique.

Aucune guérison n'est encore répertoriée. Soixante-cinq cas sont détectés, douze présentant des symptômes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.