Madagascar: L'entraîneur oublié

Qui se souvient de Franz Gerber ? Pas grand monde sûrement. Les Barea allaient alors de naufrage en naufrage, et les autorités de l'époque avaient promis de les en tirer grâce à un entraineur allemand, puisque c'était alors la norme dans les affaires requérant une expertise étrangère.

Le messie annoncé et tant attendu fut accueilli à Ivato avec tous les honneurs : deux ministres, les ambassadeurs malgache et allemand dans chacun des deux pays, la Fédération malgache de football au grand complet, et tout un aréopage de figurants pour faire office de haie d'honneur. Ce décorum et cet intérêt disproportionné ont sûrement éveillé la méfiance d'un technicien venu pour faire un travail de fond et non un miracle. Encore moins pour être exploité à des fins extra-footballistiques.

Les appréhensions se confirmèrent puisque la fonction qui lui fut attribuée fut, non pas celle d'entraineur, de sélectionneur, ou de directeur technique, mais celle de... conseiller spécial en football auprès de la présidence de la République, une structure dont on peut se demander si elle existe dans d'autres pays. Son rôle serait de donner des conseils à quelqu'un qui n'y connait pas grand-chose mais resterait le seul maître à bord.

Et pourtant, il avait des arguments à faire valoir sur le terrain, en qualité de joueur de haut niveau d'abord, puis d'entraineur qui a réussi à hisser le club de Hanovre 96 en première division allemande. On ne s'étonnera pas si rien ne pouvait sortir d'un poste bizarre s'apparentant à une coquille vide. Et Franz Gerber prit la sage décision de rentrer chez lui après avoir erré pendant un certain temps dans les couloirs du Palais. Il se serait pourtant fait un point d'honneur de reprendre le fantastique travail réalisé par son compatriote, un certain Peter Schnittger...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.