Congo-Brazzaville: Fonds national de solidarité - Des privés apportent leur contribution

L'homme d'affaires Congolo-Yéménite, Awad Mohammed, et la société SIAT ont respectivement remis le 3 avril, au Premier ministre, Clément Mouamba, une valisette contenant cinquante millions FCFA et un chèque de cinquante millions FCFA.

L'élan de solidarité lancé en vue de contrer la propagation de la pandémie de Covid-19 au Congo se poursuit à travers des dons divers. Résident actuellement à Valence en Espagne, Awad Mohammed a dépêché son frère Hussein Algazi vivant au Congo pour transmettre sa contribution au chef du gouvernement. « Je parle au nom de mon petit frère, Mohamed Awad, qui se trouve à Valence. Il m'a qu'il a suivi le discours du président de la République relatif au Covid-19, notamment la création d'un fonds national de solidarité. Je suis venu remettre un don de cinquante millions FCFA. Je remercie le ministre Pierre Mabiala qui nous aidé pour venir ici. C'est de notre devoir, nous sommes également des Congolais », a expliqué Hussein Algazi à la presse.

Selon lui, le Premier ministre a salué cet élan de solidarité de cet homme d'affaires et l'a encouragé à continuer dans ce sens. Notant que pour faire ce don au gouvernement congolais, Awad Mohammed est passé par son ancien avocat, l'actuel ministre en charge des Affaires foncières et du domaine public, Pierre Mabiala.

Conduite par son directeur général, Mounir Tamboura, la délégation de SIAT (Société Industrielle et Agricole du Tabac Tropical) a également apporté son élan de solidarité au gouvernement. Outre le chèque de de cinquante millions FCFA, elle a partagé au Premier ministre son message de compassion avec toutes les familles touchées par la pandémie de Coronavirus. La SIAT s'est aussi dit solidaire envers la République du Congo pour tous les efforts qui sont en train d'être faits en vue de contenir la propagation du Covid-19.

« La SIAT entant qu'entreprise citoyenne présente au Congo depuis plus de 70 ans ne pouvait être insensible à l'appel du chef de l'Etat pour la mise d'un fonds national de solidarité dont le Premier ministre à la charge de la mise en œuvre. Il était important pour nous de pouvoir faire un geste envers le gouvernement en lui remettant un chèque de cinquante millions FCFA pour montrer notre solidarité en plus de ce que nous avons fait en interne », a rappelé Mounir Tamboura il était important pour nous de faire aussi un geste.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.