Kenya: Le marathonien Wilson Kipsang arrêté pour violation de couvre-feu

Le Kenyan Wilson Kipsang, ancien recordman du monde du marathon, a été arrêté, avec 19 autres personnes, pour s'être enfermé dans un bar en plein couvre-feu.

Selon la presse britannique, l'ancien détenteur du record du monde du marathon, Wilson Kipsang, a été arrêté jeudi soir au Kenya, ainsi que 19 autres personnes pour avoir violé le couvre-feu imposé en raison de la pandémie de coronavirus. Kipsang et ses acolytes ont été retrouvés dans un bar dans lequel ils se seraient enfermés afin de boire de l'alcool et de jouer au billard, selon la police locale.

«Nous avons procédé à l'arrestation de Kipsang et neuf autres personnes, dont l'un des administrateurs du comté, au Keelu Resort en train de boire et jouer au billard à 22h00. C'est une infraction très grave. Ces personnes sont respectées et sont supposées montrer l'exemple et non pas aller contre les ordres du gouvernement», a déclaré le commandant de la police du comté Yten, John Mwinzi.

Kipsang, médaillé de bronze des Jeux Olympiques de Londres, a également remporté deux marathons de Londres, un marathon de Berlin et un marathon de New York. Mais cette année, il a été suspendu en janvier pour défaut de localisation. La police kényane a également révélé que douze athlètes en train de s'entraîner avaient été arrêtés en début de semaine à Iten pour ne pas avoir respecté les règles de distanciation sociale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.