Ile Maurice: Belle-Mare - Une fête en quarantaine finit en agression et vandalisme

La fièvre du vendredi soir a gagné les résidents en quarantaine dans l'Est du pays.

Hier, vendredi 3 avril, au moins deux incidents distincts ont été rapportés à la police. Dans un premier cas, au centre Adventiste de Belle-Mare, le médecin en service a rapporté avoir été menacé par un jeune de 26 ans, après qu'il lui a demandé de faire moins de bruits.

Dans sa déposition, le médecin explique que les résidents jouaient des instruments de musique. «Ou péna lororité», lui a alors déclaré le jeune home. «Exkiz nou mé nou pou kontinié zoué bongo», a lancé un autre.

A l'hôtel Solana Beach, également utilisé comme centre de quarantaine, deux caméras CCTV ont été endommagées lors d'une fête organisée dans l'une des chambres. Pendant cette fête nocturne, une dispute a éclaté parmi six hommes âgés de 22 à 39 ans. Une déposition a été faite à la police. A ce stade, la valeur estimée des dégâts n'est pas connue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.