Algérie: Blida - Les commerçants de produits alimentaires et les pharmacies interdits de fermer tôt

Blida — Les services de la wilaya de Blida, soumise, depuis le 24 mars dernier, à un confinement total, en raison de l'enregistrement du plus grand nombre de cas de nouveau coronavirus (Covid-19), ont émis une nouvelle instruction interdisant aux commerces de produits alimentaires et pharmaceutiques de fermer tôt , a-t-on appris, samedi, auprès de la wilaya.

Les services du commerce et de sécurité concernés sont chargés d'effectuer des patrouilles, à travers l'ensemble des communes, pour constater le suivi de cette instruction, dont les contrevenants risquent le retrait du registre de commerce, est-il précisé.

A noter que la direction du commerce de Blida a émis, la semaine écoulée, une décision stipulant la nécessité de la réouverture de la totalité des commerces de vente de produits alimentaires, des fruits et légumes et des grandes surfaces commerciales, qui ont été contraints de fermer à cause du confinement total imposé à la wilaya.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.