Angola: João Lourenço réitère les recommandations de prévention face au COVID - 19

Luanda — Le Président de la République d'Angola, João Lourenço a réitéré samedi le respect aux recommandations et aux procédures de prévention contre le COVID-19, afin d'éviter l'irruption de la contagion communautaire et la propagation de cette pandémie.

A l'occasion de la « Journée de la Paix et de la Réconciliation nationale », dont le 18 anniversaire est célébré ce 04 avril, João Lourenço souligne que, dans cette guerre atypique, nous avons à peine deux armes à utiliser au même moment : « Rester chez soi » et « Se laver les mains avec du savon autant de fois qu'il le faut ».

Seul l'autodiscipline individuelle et collective « nous sauvera, pour pouvoir reprendre notre vie courante et jouir des avantages de la paix et de la réconciliation nationale », ajoute le Président dans un message parvenu le même jour à l'ANGOP.

Le Chef de l'Etat angolais rappelle qu'après des décennies de guerre fratricide, qui a emporté des nombreuses vies humaines et détruit une bonne partie d'infrastructures sur lesquelles le pays comptait, l'on a, enfin, abouti, le 22 février 2002, à la paix tant attendue.

(Le Mémorandum d'Entente pour la paix en Angola a été signé le 04 Avril 2002 à Luanda).

João Lourenço indique que les Angolais ont pu réaliser que seule la paix pourrait faire du pays un Angola démocratique, prospère et développé, tel était d'ailleurs le souhait de nos ancêtres qui ont lutté pour y parvenir.

Il souligne que José Eduardo dos Santos, alors Chef de l'Etat, a su interpréter le sentiment de la grande majorité d'Angolais, des Eglises et de la société civile, véritables artifices de la paix rétablie.

Dans son message, le Président João Lourenço souligne que les Angolais célèbrent le 18ème anniversaire du rétablissement de la paix en pleine crise économique, qui remonte en 2014, laquelle s'accentue, ces dernières années, par l'augmentation de la dette publique et de la baisse des prix du pétrole.

Le défi de relever la situation est grand, mais réalisable, « si nous comprenons tous que le chemin c'est miser sur la production interne des biens et services par notre secteur entrepreneurial privé et des investisseurs étrangers, et ce dans un bon environnement d'affaires », ajoute enfin le Président angolais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.