Soudan: Les forces politiques et les citoyens du Sud-Kordofan saluent la prolongation du cessez-le-feu

Kadugli — Les forces politiques, les partis et les citoyens de l'État fédéré du Sud-Kordofan ont salué la décision du SPLM-N dirigé par Abdelaziz Hélou sur la prolongation du cessez-le-feu et des hostilités, décrivant cette étape comme positive et dans la bonne direction.

M.Sayid Yahya Daboka, de la coordination des forces de liberté et de changement dans le Sud-Kordofan, a déclaré dans un sondage de SUNA effectué jeudi, que la démarche a été couronnée de succès et sérieuse dans l'intérêt du pays et du citoyen, louant les camarades des mouvements de lutte armée et le SPLM-N.

Daboka a déclaré que cette étape ferait avancer le processus de paix, actuellement en cours à Juba, et ouvrirait largement la porte à une mobilité sérieuse pour parvenir à la paix.

Le secrétaire politique du Parti du Congrès populaire (PCP) dans le Sud-Kordofan Abdelaziz Hamra a affirmé que la question de la paix était une priorité absolue pour le parti, ajoutant que l'instauration d'une paix durable était une condition nécessaire et pas de retour à la guerre, exprimant son appréciation pour la décision du SPLN-N de prolonger le cessez-le-feu afin de faire du processus de négociation un succès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.