Cameroun: Surpopulation carcérale, COVID-19 - Une pétition pour libérer les prisonniers au Cameroun

Prenant en considération la situation que vit le Cameroun, entré en état d'urgence sanitaire pour faire face à la propagation du Coronavirus, une pétition pour la « libération de tous les prisonniers politiques au Cameroun, tous les prisonniers en détention préventive puisqu'ils ont reçu la présomption d'innocence, tous les prisonniers justifiant d'un domicile connu, tous les prisonniers ayant effectué au moins la moitié de leur peine» et l'allègement la surpopulation carcérale a été lancée.

A l'initiative de la Cameroon Patriotic Diaspora ( CPD), cette petition rassemble depuis hier une kyrielle de signataires d'acteurs associatifs et politiques défenseurs des droits de l'Homme. Une demande qui va de paire avec la mesure de précaution recommandée par l'ONU par rapport à la « libération des détenus politiques » en cette période d'alerte générale.

"Nonobstant la situation de prisons (...) notamment sur le plan sanitaire, l'autorité gouvernementale camerounaise n'a pas pris les mesures nécessaires pour régler le problème de la surpopulation carcérale; Considérant que le Cameroun fait face actuellement à une crise politique, économique, sociale et sanitaire nécessitant des solutions immédiates, Considérant qu'à la suite des élections présidentielles du 18 octobre 2018, de nombreux dirigeants et membres de partis politiques ont été illégalement interpellés, jetés en prison et sont toujours en détention provisoire(...) Demandons par ailleurs au gouvernement de privilégier les mesures alternatives à la détention, eu égard aux problèmes soulevés par le COVID 19."

À ce propos, le CPD appelle le gouvernement de la république du Cameroun à prendre des mesures urgentes pour contenir l'épidémie dans les prisons camerounaises et autres établissements pénitenciers.

Vous pouvez signer cette pétition sur ce lien

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.