Tunisie: Coronavirus | Medjez El Bab - Une équipe de l'école d'ingénieurs fabriquent des masques de protection

4 Avril 2020

Une équipe de l'École supérieure des ingénieurs de Medjez El Bab (ESIM) au gouvernorat de Béja, a fabriqué des masques destinés au personnel médical et paramédical pour assurer leur protection lors de l'examen et le traitement de patients contaminés au covid-19.

Des quantités de ces masques, réalisés à partir de la transformation de produits plastiques utilisés dans le secteur du bâtiment, sont déjà distribuées aux personnels de l'hôpital régional de Medjez El Bab et de l'hôpital local de Testour.

D'autres quantités ont été fournies au profit de la direction régionale de santé de Béja, l'hôpital Charles-Nicolle de Tunis et les hôpitaux du gouvernorat de Jendouba, a souligné Hassan Kharroubi, directeur général de l'école supérieure des ingénieurs de Medjez El Bab.

En plus de ces masques produits dans les ateliers de l'école, des bavettes ont été également fabriquées par les étudiants et les ingénieurs de l'ESIM, a ajouté la même source à la correspondante de TAP.

De son côté, le directeur régional de la santé à Béja, Khemais Kaabi a salué cette initiative qui s'inscrit dans le cadre de la consolidation de l'effort régional et national pour la lutte contre la propagation du coronavirus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.