Madagascar: Des tests de dépistage du COVID-19 dans la capitale

Après les mesures prises il y a dix jours, notamment le confinement dans la capitale et à Tamatave, ville portuaire de l'est du pays, les autorités passent à la vitesse supérieure. Elles ont décidé de commencer des dépistages rapides auprès de la population et des désinfections dans certains quartiers d'Antananarivo, la capitale.

Vêtus de combinaisons blanches, lunettes, masques et gants, quatre équipes composées d'une dizaine de docteurs, biologistes et de personnels du ministère de la Santé ont reçu les habitants du quartier surpeuplé de Bekiraro Isotry et des alentours pour effectuer des tests de diagnostic rapides. « Les gens sont venus nombreux. Nous avons testé plusieurs centaines de personnes. Nous nous sommes placés au niveau des habitations où il y a eu des cas positifs ces derniers jours », explique le docteur Ephraim Randrianambinina, membre de l'une des équipes mobiles.

L'objectif : devancer le virus, précise Lamina Rakotonjanabelo, directeur de cabinet au ministère de la Santé publique. « C'est une option pour essayer de dépister le plus de monde possible mais orientée par rapport à la présence de cas confirmés autochtones dans certains quartiers parce que s'il y a des cas de contagion, ce serait prioritairement tout autour de ces cas. C'est en fonction de cela que l'on va décider d'aller dépister un quartier entier pour couper la chaine de transmission et pour dépister le plus de cas infectés pour pouvoir les isoler immédiatement. Cela a nécessité plusieurs équipes rassemblées dans certains endroits des quartiers où nous avons monté des tentes pour recevoir les gens. »

Sur les 322 tests réalisés dans les quartiers d'Antananarivo, aucun n'est positif. Mais l'épidémie de coronavirus continue de progresser sur la Grande Ile. Au total, 70 personnes sont atteintes du Covid-19, une dizaine d'entre elles sont des cas contacts, c'est-à-dire qu'elles n'ont jamais quitté le territoire malgache. Des cas qui se trouvent pour la plupart dans la capitale mais aussi en province. Comme à Fianarantsoa, à 400 km de la capitale, où six cas contacts ont été détectés. La ville est placée en confinement partiel, a indiqué le chef de l'État hier soir à la télévision nationale.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.