Sénégal: Le coronavirus réduit la fête de l'indépendance à peau de chagrin

Le 60e anniversaire de l'indépendance du pays, ce 4 avril, est organisé dans le contexte de la lutte contre le coronavirus : les festivités prévues ont été annulées et la célébration sera réduite au strict minimum.

De notre correspondante à Dakar,

Pas de traditionnel défilé militaire... Cette année, la fête nationale sera réduite à une « prise d'armes », prévue ce samedi matin, à 10 heures, dans la cour d'honneur du palais présidentiel à Dakar. Elle sera suivie de l'hymne national. Cérémonie sobre, en présence du ministre des forces armées, et des autorités militaires.

Le thème retenu pour cette année, avant le début de la crise du coronavirus, était prémonitoire : « Le rôle des forces de défense et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes ». Le chef de l'État a demandé au ministre de la Communication de veiller « à la transmission dans les médias des missions, actions et réalisations » des différents corps de l'armée tout au long de cette journée.

Dès son discours du 14 mars, et les premières mesures face au Covid-19 (notamment l'interdiction des rassemblements), Macky Sall avait annoncé l'annulation des festivités. À défaut, la présidence a appelé sur Twitter les Sénégalais à « se filmer », et à envoyer leurs « messages de bons vœux pour célébrer la fête nationale ».

C'est le jour où la nation se retrouve et réfléchit sur son existence, sa solidarité, ses peines et ses joies. Cette fête de l'indépendance réunit tous les Sénégalais autour de l'essentiel et de leurs espoirs

Comment les Sénégalais vont-ils vivre cette journée particulière? Paroles de Dakarois

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.