Madagascar: Eglise luthérienne malgache - « Le confinement pour éviter la catastrophe » selon David Rakotonirina

Fêter la Pâques à l'église au-delà des dates habituelles serait une option déjà envisagée par l'église luthérienne malgache (FLM).

Hier, le président de cette église a lancé un appel à ses fidèles afin qu'ils soient disposés à faire face à une fermeture prolongée des églises, si l'Etat le recommande pour lutter contre la propagation du coronavirus. Lors d'une conférence de presse tenue hier, vendredi 3 avril, au siège du département santé de l'église luthérienne (Salfa) à Andohalo, David Rakotonirina, président de l'église luthérienne malgache, a insisté pour que tout le monde, y compris les fidèles luthériens dans tout Madagascar, suive rigoureusement les recommandations officielles relatives à la lutte contre la propagation du COVID-19. À commencer par celles relatives aux mesures de confinement.

En faisant référence au passage de la Bible dans le livre des Proverbes, David Rakotonirina explique à ses fidèles que « l'homme avisé voit venir le malheur et se met à l'abri, l'homme stupide poursuit son chemin et en subira les conséquences ». Le président du FLM veut que les luthériens de toute l'île restent isolés chez eux pour échapper à la pandémie. « Où que vous soyez maintenant, restez chez vous. Et même si votre région n'est pas encore touchée par la maladie », rappelle-t-il à ses fidèles. Ce sera la seule option pour éviter la catastrophe vécue ailleurs actuellement, estime ce dernier. « Mieux vaut prévenir que guérir ».

L'église luthérienne, selon son président, avait déjà ficelé un « plan pour lutter contre le coronavirus ». Un « plan » qui a été déjà présenté au président de la République, précise David Rakotonirina. Actuellement, le département santé de l'église Salfa met en œuvre ce plan « afin de prêter main forte à tous et à toutes qui sont à pied d'œuvre pour endiguer la pandémie » selon le pasteur. Dans ce cadre, des aides et appuis divers vont être déployés vers les 53 dispensaires FLM et les 109 centres de réveil, ou « Toby Masina », répartis sur toute l'île. En effet, ces centres de santé FLM et ces centres de réhabilitation seront fournis en kits de prévention, en médicaments, ainsi qu'en compléments alimentaires destinés à tous les personnels, médical et administratif, ainsi qu'aux pensionnaires. Dix véhicules tout-terrain, qui vont être mis à la disposition de Salfa par l'organisation non-gouvernementale HoverAid, partenaire privilégié de l'église luthérienne malgache, vont partir de la capitale, à partir d'aujourd'hui, pour apporter ces aides à toutes les régions.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.