Tunisie: Le Ministre de l'Éducation - « Les cours à distance dispensés par des établissements d'enseignement privés ne sont pas officiels »

4 Avril 2020

Le ministre de l'Éducation, Mohamed Hamdi a déclaré, samedi, que les cours dispensés à distance aux élèves par les établissements d'enseignement privés, ne peuvent être considérés comme étant des cours officiels, soulignant que les cours de soutien scolaire doivent être gratuits sauf s'il existe un accord entre ces établissements et les parents d'élèves.

Dans une déclaration à la TAP, Hamdi a indiqué que les cours à distance ne peuvent, en aucun cas, remplacer les cours présentiels dont le contenu est conforme aux programmes du ministère de l'Éducation, qualifiant d'« anarchiques » les cours à distance dispensés par ces établissements.

Certains établissements privés dispensent actuellement des cours à distance, suite à la décision du ministère de l'Éducation de suspendre les cours jusqu'à nouvel ordre, conformément à la décision du Conseil de sécurité nationale de prolonger de deux semaines la période de confinement sanitaire général (jusqu'au 20 avril courant).

Pour sa part, le président du Syndicat national des établissements d'enseignement privés, Nacer Cherni, a déclaré à la TAP que ces cours de soutien à distance sont dispensés à titre gratuit, et ne peuvent en aucun cas être assimilés à des cours présentiels, dans la mesure où ils ne garantissent pas le principe de l'égalité des chances dans l'accès à internet, expliquant que l'objectif premier de ces cours consiste à atténuer l'impact de la rupture scolaire sur la psychologie des élèves.

Il a précisé que le parachèvement du programme scolaire ne nécessite pas plus de cinq semaines, écartant l'éventualité d'une année blanche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.