Ile Maurice: Respirateurs artificiels - Un prototype imprimé en 3D testé dans une semaine

50. C'est le nombre de respirateurs artificiels low-cost que compte construire un groupe de jeunes ingénieurs. Plus de 40 membres issus de la faculté d'ingénierie de l'université de Maurice (UoM) et une partie du milieu médical, entre autres, participent à cette initiative, qui permettra de combler un éventuel manque d'équipement dans les hôpitaux avec le nombre grandissant de cas liés au Covid-19.

Au cours de la semaine, ils ont eu le feu vert du vice-chancelier de l'institution et sont en contact avec le ministère de la Santé. Selon Roshan Teeluck, représentant des étudiants de la faculté d'ingénierie de l'UoM, les pièces qui sont en voie d'être imprimées en 3D, seront assemblées dans les jours qui suivent et le prototype devrait être prêt d'ici fin de la semaine prochaine.

Soulignons également que l'Institut d'ingénieurs en électricité et électronique de New Jersey finance le prototype alors que le National Computer Board apporte sa contribution pour l'impression en 3D.

Dès que le prototype sera assemblé, il sera soumis à des tests médicaux sous l'égide du ministère et si les tests sont concluants, les ingénieurs procèderont à une production en masse pour être livrée dans les hôpitaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.