Madagascar: Période de confinement - Des écoles proposent des devoirs à la maison

Des écoles proposent des exercices à faire à la maison pour une meilleure continuité pédagogique. Une remise à niveau est de mise pour les enseignants.

Un emploi du temps bien précis et des devoirs à rendre. C'est ce qu'adoptent les enseignants dans plusieurs écoles privées, durant cette période de confinement, ceci afin de stimuler la créativité des enfants. « Les devoirs sont à récupérer depuis hier à l'école entre 9h du matin jusqu'à 10h. Et à rendre lundi. Toutes les matières sont concernées », explique une mère de famille. Bon nombre de parents préfèrent encadrer leurs enfants eux-mêmes et organiser leur emploi du temps. « Pour moi, depuis le début du confinement, j'essaie d'arranger l'emploi du temps. La matinée pour les jeux et la télévision et l'après-midi pour les révisions », indique Nadia une mère de famille. C'est contrairement le cas pour les écoles publiques et certaines écoles privées qui n'ont prévu aucune activité pour les élèves durant la période de confinement.

« Pour ceux en classes d'examen, le programme est achevé quelques jours avant la période de vacances. Ces derniers n'ont nullement besoin de faire les devoirs. Et nous laissons aux soins des parents de faire réviser les élèves à la maison », indique Hary, directrice d'une école privée.

Remise à niveau

Pour les lycéens, les devoirs devraient être effectués en lignes et devraient être rendus. « Je reçois toujours par mail les devoirs et on doit obligatoirement les faire. Faute de quoi, les parents reçoivent des mails des responsables », explique Manitra, classe de seconde au Lycée Français de Tananarive.

Un programme serait encore en gestation par le ministère de tutelle et serait présenté ce lundi dans la mesure où la période de confinement serait prolongée. Pour la DRENTP Boeny, un cours médiatique ciblant particulièrement les élèves en primaire dans quatre circonscriptions scolaires du Boeny sera disponible. Le cours sera mis sur pied dès le lundi et il sera diffusé sur les chaines locales. Pour certains enseignants, un cours de remise à niveau s'impose. « Les révisions devraient être renforcées après la période de confinement afin de s'assurer que les derniers cours ont été bien appris », indique encore Hary, une directrice d'école.

Pour d'autres, les enseignants devraient également être formés avant la prochaine reprise de l'enseignement. « Un renforcement de capacité doit être organisé afin de mettre également à niveau les enseignants pour les cours », explique le président de la plateforme des associations et syndicats de l'éducation à Madagascar (PASEM).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.