Sénégal: Une cérémonie minimale pour fêter l'indépendance

Une prise d'armes à huis clos et l'hymne national. C'est une cérémonie minimale qui a eu lieu, ce samedi 4 avril au matin, au palais présidentiel de Dakar pour marquer le 60e anniversaire de l'Indépendance du Sénégal. Pour cause de coronavirus, les festivités étaient annulées.

Les Sénégalais sont priés, par la présidence, de rester chez eux et d'y partager leurs vœux en vidéo sur les réseaux sociaux. C'était une cérémonie inédite au palais présidentiel et très rapide, une fête à la tonalité particulière avec l'avancée de la pandémie de coronavirus dans le pays où 144 cas continuent d'être pris en charge.

Pour le soixantenaire de l'indépendance, l'exécutif avait prévenu, la cérémonie sera seulement militaire et a minima. Ainsi, elle aura duré à peine dix minutes dans la cour d'honneur de la présidence, avec une levée des couleurs, puis l'hymne et le passage en revue des troupes par Macky Sall.

Le chef de l'État était aux côtés des autorités militaires et du ministre des Forces armées. Il n'y a pas eu de prise de parole, le président s'est adressé à la nation vendredi soir.

La démonstration est donc restée symbolique et les Sénégalais ont pu la suivre souvent chez eux grâce à la télévision nationale.

Cette séquence fait directement écho au thème retenu cette année pour les célébrations, à savoir « le rôle des forces de défense et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes ». Il faut savoir que ce thème avait été choisi bien avant le début de l'épidémie de coronavirus.

Dans la cour d'honneur, des militaires ont ainsi voulu montrer l'exemple. Tous ont bien respecté les mesures de distanciation sociale. Un mètre au moins séparait chaque participant lors de cette cérémonie inédite.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.