Erythrée: Face à la menace du COVID-19, le pays devrait libérer les prisonniers politiques

communiqué de presse

Le 3 avril, Ciham Ali Abdu a passé son 23ème anniversaire en prison, en Érythrée. C'est la huitième année consécutive que son anniversaire se déroule derrière les barreaux dans ce pays, où elle détenue au secret depuis l'âge de 15 ans huit mois.

Depuis plusieurs années, des organisations de la diaspora érythréenne, notamment One Day Seyoum, mènent une pour la libération de Ciham et d'autres prisonniers politiques. Mais cette année, avec la menace du COVID-19 qui pèse sur ces personnes détenues, l'appel est encore plus urgent.

Ciham est née aux États-Unis mais sa famille est retournée à Asmara, la capitale de l'Érythrée, quand son père, Ali Abdu Ahmed, s'est vu offrir un poste dans le gouvernement du président Isaias Afewerki.

Ali Abdu Ahmed a été nommé ministre de l'Information, mais a cherché refuge en Australie en 2012, après s'être brouillé avec le président. Peu après, il a tenté d'organiser la fuite de sa fille, mais Ciham a été arrêtée à la frontière alors qu'elle tentait de fuir vers le Soudan.

Dans l'actuel contexte de crise sanitaire, le gouvernement devrait d'une part assurer à tous les détenus une alimentation et des soins médicaux adéquats. Le gouvernement devrait d'autre part enfin libérer Ciham, sans condition, ainsi que les autres personnes injustement détenues.

Plus de: HRW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.