Afrique: Coronavirus - Le continent face à la pandémie dimanche 5 avril

L'Afrique compte ce jour 8 536 cas confirmés (518 cas supplémentaires par rapport à hier) dans 50 États de l'Union africaine. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 360 personnes (21 de plus qu'hier) selon le bilan ce dimanche à 7h TU du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l'UA. 710 patients ont guéri. Les trois États les plus touchés en termes de cas de coronavirus sont l'Afrique du Sud, l'Algérie et l'Égypte.

- Arrivée de masques en Algérie

C'est devenu l'objet le plus convoité au monde : le masque de protection. Deux avions cargos militaires algériens provenant de Chine et transportant plus de 8 millions de ces précieux objets se sont posés à Alger ce dimanche matin. Un accueil digne de la visite d'un chef d'État, devant des officiels et des caméras. « Ce n'est que le début » s'est félicité le Premier ministre Abdelaziz Jerad.

Depuis début mars, la Chine a vendu près de 4 milliards de masques à des pays étrangers. Quant à l'Algérie, elle a décidé hier d'étendre le confinement partiel à tout le pays, à l'exception de la préfecture de Blida (sud d'Alger) où le confinement total est maintenu. Hier encore, 740 Algériens ont pu être rapatriés de Turquie. Ils étaient bloqués à Istanbul depuis fin mars, faute d'avions.

- La disparition d'un ex-chef de rébellion anti-Kadhafi

On apprend la mort, des suites de la maladie Covid-19, de Mahmoud Jibril, ex-chef de l'exécutif de la rébellion qui a renversé le régime du colonel Kadhafi en 2011. Selon son parti, l'Alliance des forces nationales, il est mort au Caire où il était hospitalisé depuis deux semaines.

- Un cas au sein de la Minusma

Sur Twitter, le chef de la force des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a annoncé hier soir qu'un premier cas positif avait été détecté parmi le personnel. La Minusma réaffirme son soutien aux autorités de Bamako dans la lutte contre le Covid-19. Hier soir, avec la Direction générale de la santé et de la protection civile, elle a prêté main forte pour désinfecter le grand marché de la capitale malienne. Une campagne de décontamination d'autres lieux publics dans le district de Bamako est en cours.

RSSG Annadif: "Aujourd'hui samedi 4 Avril, un membre du personnel de la MINUSMA a été testé positif au #Covid19. Nous continuons de renforcer notre réponse au Covid-19, aux côtés des autorités maliennes. Bon rétablissement à notre collègue." #Mali pic.twitter.com/FQOrzDu2VM

MINUSMA (@UN_MINUSMA) April 4, 2020

- Les fêtes de Pâques perturbées

En Égypte, l'Église copte orthodoxe prolonge la suspension des prières pendant la Semaine sainte. Mesure destinée à freiner la propagation du Covid-19 dans le pays, deuxième touché sur le continent en termes de cas positifs. Toutes les églises sont fermées depuis le 21 mars. Sur sa page Facebook, l'Église copte orthodoxe a annoncé que seuls les proches des défunts pouvaient assister aux funérailles.

- Un dimanche à Dakar

Dix guérisons, 3 nouveaux cas : au total 137 patients restent pris en charge ce dimanche. L'état d'urgence est prolongé de 30 jours depuis ce dimanche. Le couvre-feu de 20h à 6h reste en vigueur. Enfin, à Dakar 4 grands hôtels, représentant 625 chambres, sont réquisitionnés.

- Cinq journalistes guinéens testés positifs

Dernier en date, Mohamed Mara, journaliste à la radio Espace FM et membre de l'équipe qui anime la célèbre émission « Les Grandes Gueules ». L'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) lui a annoncé qu'il était positif au Covid-19. Il est le cinquième journaliste testé positif. Tous sont pris en charge au centre de traitement épidémiologique situé dans l'enceinte de l'hôpital national Donka. Hier, l'Agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé 38 nouveaux cas confirmés. Ce qui porte désormais à 111 le nombre de cas positifs dans le pays, parmi lesquels 5 sont sortis guéris. La Guinée n'a enregistré jusque-là aucun décès lié au Coronavirus.

- Plus de 5 000 prisonniers graciés au Maroc

Le roi Mohammed VI a pris cette décision pour éviter tous risques de propagation du Covid-19 dans les geôles du royaume. Selon le ministre marocain de la Justice, les heureux élus ont été choisis en fonction de leur « âge, état de santé et de leur bonne conduite ». Toutes le frontières du pays sont fermées depuis la mi-mars lorsque l'état d'urgence sanitaire a été décrété.

- Pas de trêve pour le ballon rond au Burundi

La Fédération de football du Burundi décide la poursuite de ses championnats malgré la pandémie. Une assemblée générale extraordinaire a réuni ce dimanche les présidents des clubs de première et deuxième division et le ministre de la Santé. Celui-ci, qui a annoncé les trois premiers cas de Covid-19, assure que des mesures seront prises comme « le lavage des mains et la prise de température des spectateurs avant leur entrée dans les stades ».

A La Une: Afrique

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.