Angola: COVID-19 - La MINSA ouvre une enquête contre des techniciens de la santé

Luanda — Le ministère de la Santé (MINSA) a ouvert une enquête contre des techniciens de la santé qui ont récemment rendu un mauvais service public à Luanda, en secourant un citoyen présentant des symptômes du Covid-19, a déclaré vendredi la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

Lors d'une conférence de presse pour mettre à jour les données sur le Covid-19, la ministre a confirmé les informations et les images transmises par les réseaux sociaux, qui montrent le mauvais service fourni par des techniciens qui sont allés aider un cas suspect du nouveau coronavirus, déplorant l'acte.

"Nous regrettons ce qui s'est passé et une enquête compétente est en cours pour prendre les mesures nécessaires contre les infracteurs", a-t-elle ajouté.

La gouvernante a fait savoir que le patient est hospitalisé dans l'une des unités hospitalières de référence de Luanda, et que son état clinique est stable.

En ce moment, selon Sílvia Lutucuta, le patient attend les résultats des analyses pour évaluer s'il s'agit d'un cas positif du Covid-19.

D'autre part, elle a également reconnu l'existence de la stigmatisation et de la peur parmi les familles et les professionnels de la santé, car il s'agit d'une nouvelle pandémie.

Pour cette raison, a-t-elle dit, le secteur développe une série d'actions de formation pour inculquer aux techniciens de santé que le nouveau coronavirus "n'est pas facilement contagieux" lorsque toutes les mesures de biosécurité sont garanties.

L'Angola continue d'enregistrer 10 cas positifs du Covid-19, dont deux décès, deux récupérés et six en cours de traitement, à un moment où il y a 1.918 citoyens en quarantaine institutionnelle à travers le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.