Ile Maurice: COVID-19 - Autobus, 64 sitting, 5 standing, 0 social distancing

Confinement oblige, depuis la réouverture des supermarchés, c'est la ruée quotidienne. Et qui dit déplacements, dit autobus. Cependant, alors que le «social distancing» demeure le maître mot en ce moment.

Une photo sur Facebook, montrant un bus bondé, où les règles ne sont pas respectées, où certains ne portent pas de masque ou de gant, laisse perplexe. Qu'en est-il de la situation ?

Letchanna Poomendra, receveur à la compagnie de transport national mais aussi membre de l'Union of Bus Industry Workers (UBIW) explique que les employés ont vu venir le problème. De loin. «Avec la réouverture des supermarchés et alors que tous les Mauriciens ne possèdent pas une voiture, c'était prévisible. On savait que les bus allaient être bondés... »

L'autobus de Rivière-des-Galets qui se dirigeait vers l'hôpital était rempli, comme le montre la fameuse photo. «Ena 64 place dan 1 bis. Ti ena 79 dimounn ladan. Aster ena standing ek problem sé pa zot tou kin met mask. Nu pa kapav pa ramass dimounn.oussi parski bis pa pé pass lor ler. Komié létan zot pou atann? Pa bon...» Le problème majeur étant le non-respect du port du masque dans le bus, cela crée la panique parmi les employés des transports en commun. Ils doivent circuler dans le bus, remettre les tickets et rendre la monnaie. Donc, ce processus implique un contact de moins d'un mètre entre le receveur et les passagers. Bien qu'ils soient équipés, ils ont quand même la peur au ventre.

Letchanna Poomendra affirme qu'il sera difficile de trouver une solution car d'une part on peut pas empêcher les Mauriciens d'aller s'approvisionner. «Kan nu ekout ban konférans de press lor Covid, souvan nu tann mentionne ban service esantiel lapolis, dokter etc. Mé kifer pa mensyonn travayer transpor ditou?»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.