Congo-Kinshasa: COVID-19 - Lamuka appelle à la «gestion transparente des ressources additionnelles»

Le quatuor dirigeant de la coalition Lamuka a rendu public, le week-end dernier, son message de solidarité au peuple congolais, assorti de quelques propositions, face à la pandémie de coronavirus qui évolue à pas de géant, précisément dans la ville de Kinshasa, l'épicentre du virus en République Démocratique du Congo.

Ainsi, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Martin Fayulu proposent des mesures draconiennes, voire rigoureuses à l'Etat pour agir efficacement contre cette pandémie mortelle.

Dans un message commun, les leaders de Lamuka ont appelé la population à suivre les mesures édictées par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Aussi, ont-ils demandé des sacrifices de la part des institutions pour répondre à cette situation.

Pour ce faire, les ténors de la coalition Lamuka appellent à « la réduction drastique du train de vie de l'Etat, et à une gestion transparente des ressources additionnelles qui doivent prioritairement être affectées à la lutte contre le Coronavirus, tout en insistant également sur les financements des mesures d'accompagnements sociales pour soulager les populations et au soutien à l'économie, en particulier les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les secteurs liés à l'approvisionnement des grands centres urbains en produits vivriers ».

S'agissant du service médical à charge de la prise en charge des personnes contaminées du coronavirus, les quatre leaders de Lamuka ont insisté sur la fourniture logistique adaptée. A en croire des sources concordantes, les services médicaux commis à la riposte du Covid-19 déplorent, jusqu'alors, le manque criant des équipements et matériels à la réponse à cette pandémie.

Il est essentiel pour Lamuka de procéder à l'achat d'appareils respiratoires en quantité suffisante pour répondre aux besoins des malades. «Nous insistons sur la responsabilité de la SNEL et de la Régideso à fournir l'électricité et l'eau en permanence aux formations médicales et aux sites dédiés à l'accueil des personnes infectées», lit-on dans la correspondance parvenue à la rédaction.

Il y a lieu de signaler que le coronavirus a atteint plus d'un million de cas infectés au niveau planétaire, et la République Démocratique du Congo a déjà dépassé la barre de 100 cas infectés, dont 13 décès et 3 guéris.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.