Burkina Faso: Mesures sociales dans le secteur de l'énergie - 75 Kwh d'électricité offerte par mois à des ménages

Le ministre de l'Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo : « Les mesures sociales dans le domaine de l'énergie toucheront près de 667 000 ménages »

Le ministre de l'Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo a, au cours d'un point de presse, tenu le samedi 4 avril 2020 à Ouagadougou, donné les détails des mesures sociales prises par le Président du Faso dans le secteur de l'énergie pour juguler les conséquences négatives du COVID-19 sur les populations.

La prise en charge des factures d'électricité pour les couches sociales utilisant des branchements de 3 Ampères (A) monophasés, le rabattement de 50% pour les utilisateurs des compteurs de 5 à 10 A , l'annulation des pénalités pour les consommations des mois d'avril, mai et juin et la réduction de 50% du coût des kits solaires dans le cadre du projet Solar home système (SHS) sont les mesures sociales d'accompagnement prises par le Président du Faso dans le secteur de l'énergie pour alléger les souffrances des Burkinabè confrontés aux conséquences négatives du COVID-19.

Face à la presse le samedi 4 avril 2020 à Ouagadougou, le ministre de l'Energie, le Dr Bachir Ismaël Ouédraogo a expliqué que ces mesures consistent à l'annulation des redevances, de la prime fixe, de toutes les taxes associées à la consommation d'électricité pour près de 650 000 clients raccordés au Réseau national interconnecté soit 90% de la clientèle de la Société nationale burkinabè d'électricité (SONABEL) utilisant les compteurs post payés comme pré payés (cash power) de 3 , 5 et 10 A. Ainsi donc, a-t-il détaillé, les abonnés avec les compteurs de 3 A bénéficieront mensuellement de 75 Kwh d'électricité tandis que ceux ayant les compteurs de 5 ou 10 ampères bénéficieront de 50 Kwh.

« Les clients qui ont les branchements de 3 A ont en moyenne des factures mensuelles de 6 676 FCA alors que la mesure sociale accorde jusqu'à 7132 FCFA. Pour les abonnés qui ont 5 ou 10 A, la moyenne est de 13 408 F CFA et la mesure sociale accorde 7531 FCFA soit 56% du montant. Nous sommes même aller au-delà des 50% préconisés par le chef de l'Etat », a indiqué le ministre Ouédraogo. Il a ajouté que : «ces mesures s'appliquent dans les mêmes conditions aux clients des coopératives d'électricité. Pour les marchés et yaar fermés, il a soutenu que la mesure de gratuité de la tranche sociale s'appliquera dans les mêmes conditions aux clients de 3, 5 et 10A ».

« En ce qui concerne ceux qui sont au-delà de ces ampérages, nous allons engager dans les jours à venir une concertation avec les autorités municipales responsables pour les aider au cas par cas », a-t-il promis. Concernant la réduction de 50% du coût des kits solaires pour une télé, un ventilateur, une radio et l'éclairage, les prix passent de 280 000 à 140 000 FCFA à entendre Bachir Ismael Ouédraogo. Cela devra permettre à près de 25 000 ménages d'avoir accès à l'énergie solaire à un coût « hautement social ». « Toutes ces mesures sociales coûteront environ 15 milliards FCFA pour les trois mois d'application.

Elles visent à permettre aux ménages vulnérables de mieux vivre la période de canicule tout en facilitant les conditions d'auto confinement », a-avancé le ministre. Les clients utilisant les services de monnaie électronique bénéficieront-ils de la gratuité ou des rabattements ? Peut-on avoir un cumul de l'électricité gratuite en un mois ? A la première question, le ministre Bachir a informé que quel que soit le mode de payement, tous les clients bénéficieront des mêmes faveurs.

« Les techniciens de la SONABEL sont à pied d'œuvre pour le paramétrage des logiciels de payement via les monnaies électroniques pour tenir compte des nouvelles donnes. Dès la semaine prochaine, ce sera opérationnel. Toutefois les frais de payement prélevés par les opérateurs restent en l'état à moins que ces sociétés décident le contraire», a-t-il précisé. Toutefois, il a relevé que le cumul ne sera pas possible. Ce, a-t-il dit, afin d'éviter les gaspillages d'énergie. Dans ce sens, il a invité les Burkinabè à faire des économies d'énergie pour permettre au maximum de personnes de pouvoir en bénéficier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.