Congo-Kinshasa: COVID-19 - A Mitendi, Ngobila et Matubuana insistent sur l'autorisation des trafics de transport des marchandises

Le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka et son homologue de la Province du Kongo Central, Atou Matubuana ont effectué vendredi 4 avril dernier, une visite conjointe à Mitendi, frontière qui sépare la capitale Kinshasa et le Kongo Central. C'est par là que l'on a placé un check point de la Direction Provinciale de la Santé de Kinshasa. A cet endroit est aussi installé tout un dispositif de contrôle des convoyeurs des camions en provenance du Kongo central pour l'approvisionnement de la ville de Kinshasa.

Ainsi, tout passager allant dans un sens ou dans un autre est obligé de se soumettre au test de prise de température à l'issue duquel il lui est délivré un jeton prouvant qu'il a été effectivement contrôlé. Si le thermo-flash pour ceux en provenance du Kongo Central était une surprise, par contre, pour ceux de Kinshasa, ce n'était pas le cas, étant donné que la capitale congolaise est depuis quelques semaines l'épicentre du Covid-19 dans le pays.

En effet, devant les autorités provinciales et territoriales de Kinshasa et du Kongo Central, Gentiny Ngobila Mbaka a tenu à rappeler la mesure d'interdiction des voyages entre les deux provinces pour éviter la propagation du virus à travers tout le pays. «Seuls sont autorisés, les trafics de transport de marchandises», a-t-il rappelé. Plus loin, il a également fait savoir que les mesures de restrictions visant la riposte du Covid-19 doivent être de stricte application. Puisque la ville de Kinshasa connaît de plus en plus de cas de contagion, il était donc important de la mettre en quarantaine, a ajouté le Gouverneur Ngobila.

De son côté, le Gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana a relevé que ces check points sont la matérialisation des mesures prises par le Chef de l'Etat, Felix Antoine Tshisekedi. Il a souligné que les deux provinces vont mettre en place une commission bipartite en vue de recueillir les informations de différents services travaillant à ce poste. Lesquelles donneront lieu à un arrêté interprovincial pour le bien des congolais de ces deux provinces du pays.

A noter que les convoyeurs testés à ce poste frontalier ont salué le sens de responsabilité de leurs dirigeants provinciaux respectifs pour cet accompagnement dans la matérialisation des mesures d'hygiène visant l'éradication du Covid-19.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.