Congo-Kinshasa: Immeuble du Gouvernement - Le personnel soumis aux dispositifs de sécurité sanitaire et d'hygiène

Le go pour l'opération de décontamination complète de l'immeuble du Gouvernement à Kinshasa a été donné depuis le 2 avril dernier, en exécution aux instructions du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Dans un communiqué adressé aux ministères locataires de ce bâtiment, l'administrateur de la cellule de gestion de l'immeuble a indiqué que seules les personnes qui se soumettront aux dispositifs de sécurité sanitaire et aux mesures d'hygiène mises en place y auront accès. Cette opération prend fin ce lundi 6 avril 2020, pour une reprise probable des activités le lendemain. Le confinement de la commune de la Gombe où se situe l'immeuble, débute également ce lundi.

En effet, l'Administrateur de la Cellule de gestion de l'immeuble du Gouvernement, M. Prosper Katako, a adressé aux différents ministères ayant leurs cabinets au sein de ce bâtiment une correspondance concernant «L'évacuation de l'immeuble du Gouvernement pour décontamination». Ce, compte tenu de la propagation de la pandémie mortelle de coronavirus qui évolue à pas de géant dans la capitale de la République Démocratique du Congo ainsi qu'aux Nord et Sud-Kivu.

Pour ce faire, quelques dispositions pratiques ont été prises pour l'exécution de cette opération notamment, l'évacuation de l'ensemble du personnel de chaque cabinet. Mais, il a aussi été question de laisser tous les bureaux ouverts et/ou éventuellement laisser les clés auprès des intendants qui assisteront les agents commis à la décontamination. L'immeuble sera inaccessible durant toute la période de décontamination et ne sera accessible qu'à partir du mardi 7 avril. Enfin, seuls les personnels qui se soumettront aux dispositifs de sécurité sanitaire et aux mesures d'hygiène mises en place auront accès à l'immeuble après la décontamination.

Cette opération contribue à la lutte contre la propagation à grande échelle qui prévaut dans cette commune, citée comme épicentre du covid-19 dans la ville de Kinshasa par le Dr Jean-Jacques Muyembe, le responsable du comité de riposte de la pandémie en RDC.

Cependant, un service de contrôle qualifié doit être mise en place pour veiller à l'état sérologique au coronavirus de tous les locataires de cet immeuble prestigieux qui loge en son sein un nombre conséquent de personnels de quelques cabinets ministériels du pays, question de briser, à la source, la chaîne de contamination.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.