Afrique: La croissance africaine pourrait être durablement affectée

Kenya Airways (archive)
6 Avril 2020

La crise du Covid-19 affecte l'économie mondiale et celle de l'Afrique. Certains secteurs clés connaissent déjà un ralentissement en raison de la pandémie.

Le tourisme, le transport aérien et le secteur pétrolier sont directement touchés. Cependant, les impacts visibles ne sont attendus que dans plusieurs mois en fonction de la durée de la pandémie sur le continent africain.

L'Union africaine vient de publier un rapport élaboré sur la base d'hypothèses en tenant compte des contraintes économiques, démographiques et sociales.

L'analyse porte sur les effets possibles sur les services, l'industrie, l'emploi, la sécurité ...

Même si les pays africains sont relativement moins touchés que d'autres régions du monde, les retombées peuvent conduire à un ralentissement général de l'activité économique.

En effet, la forte dépendance des économies africaines vis-à-vis des économies étrangères laisse supposer des retombées économiques négatives pour le continent, évaluée à une perte moyenne de 1,5 point sur la croissance en 2020.

L'Afrique a toujours été très exposée aux chocs extérieurs, rappelle l'UA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.