Congo-Kinshasa: COVID-19 - Jolino Makelele insiste sur le respect des mesures prises par Chef de l'Etat

C'est au cours d'une conférence de presse, tenue conjointement avec le Colonel Miguel Bagaya de la Police et le Professeur Jean-Marie Kayembe - un des ténors de l'INRB dans le cadre de la Riposte contre le Covid-19, que Jolino Makelele, Ministre d'Etat et Ministre de la Communication et Médias, a, une fois de plus, eu à sensibiliser l'ensemble de la population congolaise sur la pandémie à coronavirus.

Cela s'est déroulé le vendredi 3 avril dernier, en diagonal du Palais du Peuple, dans les installations du Ministère de l'Intérieur se trouvant dans l'Immeuble du Gouvernement. Le Ministre est activement revenu sur les mesures préconisées par Félix Tshisekedi, Président de la République, et les mesures de confinement total de la commune de Gombe, berceau de la propagation du Coronavirus. En cette période où une crise sans pareille bat son plein, la communication est plus que jamais indispensable. Car, l'information est à la nation, ce que le sang est au corps humain.

Gombe confiné

La commune de Gombe, ayant le plus grand nombre des cas et de contaminations, entre en confinement dès aujourd'hui, lundi 6 avril 2020 afin de permettre à l'équipe de Riposte de pouvoir œuvrer de sorte à ralentir la propagation du virus en partant de ce point qui en était devenu le bastion.

Le Colonel Miguel Bagaya a annoncé des dispositions particulières prises par la police pour encadrer la zone en quarantaine durant les 14 prochains jours. En effet, la commune de la Gombe est subdivisée en 3 sous-zones à savoir : Gombe-Est - Gombe-Centre - et Gombe-Ouest, avec au total 5 voies principales d'accès. Ainsi, une série de bataillons pédestres - motocyclistes - et même véhiculés s'assurera du respect de ces mesures, sans oublier le recours à des drones pour une surveillance aérienne de la zone dite à risque, a-t-il souligné.

Information et intox

Le Ministre appelle au respect de ces mesures qui sont les plus préventives face à ce fléau planétaire. Il demande également à la population de filtrer toute information émise par des sources non officielles, afin de se prémunir contre la désinformation et l'intox. L'information étant de haute sensibilité en cette période, il est important de se fier aux bons offices des sources et autorités attitrées.

Stop à la stigmatisation

Pour conclure, le Professeur Jean-Marie a rassuré que les soins relatifs à la pandémie à Coronavirus ne sont pas l'apanage des personnes ayant une certaine aisance financière. Et que cette crise, ayant donné à l'ensemble de l'humanité une leçon d'humilité, ne devrait pas être l'opportunité d'user de toute forme de stigmatisation ; tribale - raciale - sociale - ou régionale soit-elle.

Il a également confirmé que le corps scientifique congolais réuni, conjugue les efforts les plus accrus afin de pouvoir doter les Congolais des outils de prévention les plus surs et des protocoles de traitement les plus fiables. Vaincre le Coronavirus en RDC, est une affaire de tous les dignes fils du pays.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.