Madagascar: Antaniavo - Le non-respect du confinement provoque des échauffourées

Hier dans l'après-midi à Antanivao, du côté d'Antohomadinika, l'intervention de la police pour faire respecter les mesures de confinement mises en place par le gouvernement a créé des troubles.

Des habitants du quartier sont descendus dans la rue pour manifester leur colère, après avoir constaté qu'un civil a été victime de violences physiques perpétrées par des policiers. Des pneus ont été brûlés un peu partout. Heureusement, le calme est revenu en fin d'après-midi suite à la descente de hauts responsables dans la localité. À entendre les explications émanant du service de communication de la Police nationale, un marchand de pommes qui continuait encore son activité durant les heures de confinement imposées a été à l'origine de cette rixe. Il a été prie par les policiers de rentrer chez lui, mais il aurait refusé en affirmant qu'il attendait encore la monnaie que son client devait lui rendre.

Ordonné de le faire, le client a répondu avoir déjà payé le marchand. C'est à ce moment qu'une altercation a eu lieu entre les policiers et le client. Ce dernier était alcoolisé et s'est montré menaçant envers ses interlocuteurs. En tentant de le maîtriser, les policiers ont blessé le concerné. Des témoins affirment avoir vu qu'il est tombé à terre. Sa tête a été blessée par le trottoir. Selon toujours les informations, son état de santé n'est pas à craindre, après avoir été évacué à l'hôpital où il a reçu les soins nécessaires. Il a pu rejoindre son domicile.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.